Le Journal

—™˜–Le printemps a tant tardé à venir ; les pluies n’ont pas cessé.

Notre moral à tous en a pris un coup, mais par contre, tous les végétaux ont repris une seconde jeunesse.

Clos du Barradis chambre d'hotes

Ici au Jardin du Clos du Barradis, tous les rosiers ont tellement profité de cette eau miraculeuse qu’ils ont

tous doublé de taille et quand les bourgeons ont apparu, ce fut en profusion, la floraison promettait d’être incroyable.

Et miraculeuse, elle le fut…

Malgré la pluie, le vent, les fleurs ont tenu le coup, les rosiers ne se sont pas démontés, au contraire, ils ont mis toute leur ardeur à contrer les intempéries. Ce fut un vrai miracle tant la floraison fut abondante.

Les fragances nous ont enivrés et je crois qu’il n’y a de mots assez forts pour

décrire et le spectacle de tous ces rosiers en fleurs et de leur teinte.

Courant Juin, les amateurs et amis sont venus admirer les roses en jonglant avec

les pluies et les éclaircies….

Clos du Barradis chambre d'hotesClos du Barradis chambre d'hotes

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s